Obtenir la certification ISO 50001 grâce au digital

Card image cap

27 août 2019| par Clément Racaud | dans energies
Temps de lecture : 4 minutes

Une démarche pérenne et vertueuse

Selon une étude internationale menée par l’AFNOR en 2016*, la mise en place de la certification ISO 50001 a engendré, en moyenne, 20% d’économies sur la facture énergétique des 78 entreprises auditées. Certaines entreprises industrielles ont même diminué leurs émissions de CO2 de 30%.

Créée en 2001, la certification vise à piloter la performance énergétique des organisations grâce à la mise en place d’un Système de Management de l’Énergie (SMÉ) à tous les niveaux (bureaux, production, etc). Elle peut être obtenue par n’importe quelle organisation privée ou publique pour un bâtiment unique ou pour un ensemble de sites. L’objectif est d’évaluer les processus consommateurs d’énergies (approvisionnement, exploitation, comportements, équipements, etc.) dans l’optique de diminuer les consommations et les coûts associés.
Tout comme les ISO 9001 et 14001, la 50001 adopte la même méthode cyclique du PDCA (Planifier, Dérouler, Contrôler, Améliorer), ce qui s’exprime dans la réalité en 4 étapes :

  1. Définition d’une politique énergétique plus efficace et sélection des cibles appropriées
  2. Collecte et analyse des données pertinentes et nécessaires à l’objectivation des prises de décisions
  3. Évaluation concrète des résultats obtenus
  4. Influence sur la politique menée pour une efficience croissante du management de l’énergie

 

Obtenir la certification grâce à un outil efficace

Pour effectuer votre transition vers la norme ISO 50001, il vous est indispensable de vous munir d’un SMÉ. Cet outil vous permettra de réaliser l’état des lieux de la situation énergétique de votre entreprise, de mettre en place un plan d’actions et de suivre sa mise en application. Cet outil peut se présenter sous différentes formes :
Le SME le plus simple peut s’effectuer à l’aide d’un tableur. En effet, plusieurs entreprises ont déjà obtenu la certification ISO 50001 grâce à un tableur complet et approfondi. Cette solution est personnalisable à souhait et réalisable en interne. Néanmoins, elle comporte des inconvénients :

  1. Le temps de réalisation et de développement du tableur peut être long et coûteux
  2. Le partage avec les collaborateurs est difficile
  3. Les erreurs humaines peuvent survenir régulièrement
  4. La taille du fichier s’alourdit au fil du temps

Pour s’affranchir de ces inconvénients, vous pouvez opter pour une plateforme de suivi énergétique qui vous permettra de faire un état des lieux de vos consommations énergétiques et ainsi définir une politique énergétique. La plateforme centralisera et automatisera toutes vos données, peu importe la source (compteurs énergétiques, factures, etc.), pour les restituer sous forme de tableaux de bord ergonomiques et intelligents. Vous pourrez suivre l’évolution de vos Indicateurs de Performance Energétique (IPE) avant et après la mise en place de vos actions d’économies d’énergies.
La plateforme peut également intégrer un avantage important : dans le cas où une analyse plus approfondie serait nécessaire sur certains sujets, il est possible de faire appel à un Energy Manager. Cet expert en efficacité énergétique vous accompagnera ou réalisera des missions complémentaires telles qu’un audit énergétique, un Bilan Carbone® ou un bilan des puissances souscrites, afin de renforcer votre démarche de performance énergétique.

 

Une opportunité financière, environnementale et réglementaire
Lancer une démarche d’obtention de la certification avant 2021 vous donnera l’occasion de bénéficier du programme PRO-SMEn proposé par l’association ATEE. Il attribue une prime allant jusqu’à 40 000 euros aux organisations ayant mis en place un SMÉ conforme à la norme ISO 50001. Le programme s’adresse aux organisations de toute taille et de tout secteur : PME comme grandes entreprises, établissements publics, bailleurs sociaux ou autres.

  1. La mise en oeuvre de l’ISO 50001 apporte des bénéfices à plusieurs niveaux :
  2. Respect de la réglementation et affranchissement de l’obligation de la réalisation d’audit énergétique réglementaire tous les 4 ans comme prévu par l’article 40 de la loi Ddadue
  3. Réduction de votre empreinte environnementale
  4. Diminution de vos coûts énergétiques

*https://www.edf.fr/entreprises/le-mag/le-mag-entreprises/decryptage-du-marche-de-l-energie/la-certification-iso-50001-afnor-qu-est-ce-que-c-est

Je veux obtenir la certification